Médiation animale : Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

Médiation animale : Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

Qu’est ce que la médiation animale ? Que pouvons-nous attendre des animaux ?

En 2020, plus d’1 français sur 2 vit en compagnie d’un animal. Copain de jeux, soutien émotionnel, source de motivation pour l’activité physique, facilitateur de lien social, présence apaisante. Les raisons et bénéfices de cette relation inter-espèces sont nombreux. Et pour une bonne partie d’entre nous, les animaux sont même des membres de la famille à part entière.

Pourtant un autre type de relation possible avec eux existe depuis des siècles : la relation d’aide. Autrement dit, ce que l’on appelle la médiation animale. Même si la médiation animale semble émergente et en fort développement depuis une quinzaine d’année, il n’en reste pas moins que les premiers programmes remontent au 9ème siècle en Belgique où dans la ville de Gheel, des oiseaux étaient confiés aux personnes en convalescence pour les aider à reprendre confiance en elles.

Voyons ensemble ce qu’est au juste la médiation animale, à qui elle est destinée et quels sont ses bénéfices.

La médiation animale : mieux comprendre cette discipline émergente

Bien que les interactions du quotidien avec nos animaux sont une forme de médiation en tant que telle, quand on parle de médiation animale, on entend un cadre bien particulier : une relation d’aide qui fait intervenir au moins 3 personnes :

  • un intervenant en médiation animale – IMA (professionnel formé dans la relation d’aide et d’accompagnement),
  • un bénéficiaire
  • et un animal.

Si la médiation se déroule dans un cadre institutionnel (médico-social ou entreprise), on ajoutera la présence d’un référent interne, représentant de la structure dont dépend la personne bénéficiaire. Ce référent interviendra en binôme avec l’IMA pour la définition des objectifs du programme ou de la séance.

En tant que discipline riche et multiforme, la médiation animale adresse des objectifs variés. Elle peut être à but :

  • éducatif : travail de pédagogie, sensibilisation, éveil
  • social : lutte contre l’exclusion, création de lien social, réinsertion…,
  • thérapeutique : soulager des souffrances et apporter du mieux-être, 
  • de recherche : comme des études scientifiques visant mieux comprendre les apports de l’interaction homme-animal.

Quel que soit l’objectif défini, qui orientera les modalités et  activités proposées, la médiation animale est toujours une recherche d’interactions positives issues de la mise en relation intentionnelle de l’Homme avec l’Animal.

Lamber
Académie de l'Audace

A qui s'adresse t'elle ?

La médiation animale s’adresse à toute personne sans limite d’âge. D’un côté, des interventions sont proposées dans certaines crèches pour éveiller à la sensorialité et stimuler la motricité des touts-petits. De l’autre côté de la vie, il y a par exemple ce fabuleux cheval Peyo qui visite les services de soins palliatifs pour apporter de l’apaisement aux personnes en fin de vie.

Et c’est bien cela qui rend la médiation animale si particulière et si puissante : l’animal accepte celui ou celle qu’il rencontre sans jugement, sans a priori, sans condescendance ou maladresse. Il aborde chaque humain sans distinction. L’animal est complétement étranger aux étiquettes sociales qu’utilisent les humains pour se classifier, se distinguer, se hiérarchiser, se valoriser. Il ne voit qu’un humain comme les autres. Avec une nuance et pas des moindres : il va réagir à notre état émotionnel et à ce que lui dit notre communication non verbale. 

Pour toutes ces raisons et pas que, la médiation animale est particulièrement adaptée à et pratiquée avec les personnes vulnérables : maladie, handicap, isolement, exclusion, fin de vie… Pour ces personnes, le regard des autres est souvent très difficile. La confiance en soi et l’estime de soi étant grandement entamées. L’animal arrive alors comme un formidable facilitateur de lien et de bien-être. En effet, on observera facilement comment les animaux adaptent leurs comportements en fonction de la fragilité de la personne. Soudain, tel chien se montrera plus délicat, plus calme, plus câlin, plus doux, plus attentionné ou plus discret qu’à son habitude. Et c’est incroyable de voir cette intelligence naturelle de la relation, ce prendre-soin qui s’installe sans avoir à se décréter.

Ainsi offrir à ces personnes quelques instants, en présence d’animaux qui les considèrent comme des êtres dignes d’intérêt et d’amour, cela n’a pas de prix ni d’égal. Bien souvent, dans les communications autour de la médiation animale (reportages, articles de presse), on retrouve la mention de la transformation qui s’est opérée chez telle personne qui soudain retrouve de l’autonomie, de la motivation, de l’énergie, de la motricité, le sourire…

La médiation animale : Quels bénéfices ?

La médiation animale permet aux personnes qui en bénéficient d’éprouver des émotions, retrouver des souvenirs, vivre des désirs, ressentir des motivations, s’emplir d’une énergie qui ont pu être perdus ou occultés par les difficultés de la vie.

Outre ces aspects émotionnels, elle permet d’entrer en relation de façon authentique, non verbale avec l’animal. Elle permet également de créer du lien entre des personnes, de faciliter la communication.

De plus, elle est valorisante pour les personnes qui normalement se trouvent dans la position du “soigné”, ce sont elles qui pendant ce moment, prennent soin d’un autre être. Elle permet de renforcer la confiance et l’estime de soi, si fondamentales pour une vie épanouissante.

Et non des moindres, la médiation animale offre une occasion précieuse de stimuler le corps et l’esprit, de retrouver une motricité, de faire des gestes qui en temps normal sont difficiles ou ont disparu voire même jamais existé.

Laisser un commentaire